Pollution, la face cachée

Réveillons-nous ! Les industriels produisent à grande échelle une pollution irréversible pour la planète alors que des solutions alternatives existe déjà !

« Sur consommation et emballage / Hydrocarbure et dioxyde de carbone (CO2) produit chimique. »

Depuis les 100 dernière ans, LA DESTRUCTION DE LA PLANETE EST BIEN EN MARCHE !

Les gouvernements mondiaux et leurs multinational mettent notre planète en péril et en réellement danger. il est important de réaliser que le system financier mondiale est base sur une sur consumation et exploitation des soles en liens direct a la destruction de la planète, des espèces notre votre santé.

Pour donner un aperçu rapide de l’état de L’AIR, nous avons fait une recherche rapide sur les Pollutions mondiale émise :

Véhicules terrestres :

  • 1,200,000,000.00 milliards de véhicules à moteur, en circulation dans le monde.
  • 65% des véhicule a 4 roux représenterait 780,000,000.00 de véhicules et
  • 35% Camion, poids lourd et autres représenterait 420,000,000.00 sur la planète, pour une consommation en carburant annuel de 18,336,000,000,000.00 billions de carburant brulée et rejeté dans l’atmosphère par an.

L’Aviation mondiale :

  • La flotte aéronautique mondiale est estime à environs, 26,000.00 appareils.
  • L’estimation des rejets de dioxyde de Carbonne par l’aviation mondiale serait estimée à 2,235,575,000,000.00 billions de carburant brulée et rejeté dans l’atmosphère par an. (le réservoir d’un Airbus A320 / moyen-courrier est de 23,559.00 litres de carburant pour une autonomie de 4,650.00 kilomètres)

Connaissez vous la devise des compagnies aérienne ? Un avion qui reste aux soles est un avion qui ne fait pas d’argent ! 🙁

Transport maritime :

  • Cargos et bateaux de tourisme, 57,756.00 navires tout confondu, les paquebot, porte conteneur, pétrolier, chimiquier et autre, représente a eu seule 50,575.00 navires en circulation dans le monde.
  • (Le réservoir d’un paquebot a une capacité de 1,383,000.00 millions de litre environs, pour une consomation annuelle de 116,172,000.00 millions de tonnes, soitpour cette industrie un billant approximatif de 5,875,480,000,000,.00 billions de dioxyde de carbone rejeté par an.
  • Un paquebot de 5.000 passagers va consommer en moyenne 10 à 13.000,000,00 tonnes de fioul lourd par heure. 1,9 million de litres d’eaux usées et 19 tonnes de déchets solides par jour, sur une croisière de 10 jours.

Selon un rapport de l’OCDE de 2014, le transport maritime est ainsi responsable de 5 à 10 % des émissions mondiales d’oxyde de soufre, un polluant qui accroît le niveau d’acidité des océans.

Usines :

Les sols, herbicides, pesticides, enfouissement des déchets ménager, nucléaires ou chimique, rejet des usines chimiques... la liste est tellement long !

Pesticides et cancer, le décret n° 2015-636 du 5 juin 2015, relatif aux hémopathies malignes provoquées par les pesticides permettant la prise en charge du lymphome malin non hodgkinien, mais surtout ce qui est encore plus important c’est que ces pesticides rentre dans les produits de consommation de tous les jours.

Plastiques :

Au total, ce sont plus de 8 000 marques a travers le monde qui sont responsables de la pollution plastique par le collectif. En combinant les données des organisations citoyennes et scientifique la liste des 10 entreprises les plus polluantes. Sont pris en compte le nombre de pays concernés. Pour la seconde année consécutive, Coca-Cola atteint tristement la première place des entreprises les plus polluantes. Avec un estimation annuelle des rejet de plus de 2,900,000.00 millions de produit non biodégradable estampillé de la marque.

Le champion du monde de la pollution par le plastique avec plus de 108,000,000,000.00 milliards de bouteille en plastique a usage unique par an :

Sur l'ensemble de l'année 2019, la société a dégagé un bénéfice net de 8,920,000,000.00 milliards de dollars, une hausse de 38,6 %, pour un chiffre d'affaires de 37,3 milliards, en augmentation de 8,6 %. Pour 2020, Coca-Cola espère une hausse de 5 % de son chiffre d'affaires.

« Il est vrai s’ensable que cela doit être complique de prendre en considération sa propre pollution plastique avec que 8,920,000,000.00 milliards. »

Perfetti Van Melle BFFP (Break Free From Plastic)

« Il sera impossible de réduire la pollution plastique au niveau global si ces marques ne changent pas drastiquement la manière dont elles délivrent leurs produits », peut-on lire dans le rapport complet. »

Avec des déclaration comme celle de Ben Jordan de cher Coca Colas, on n’est pas près de sortir du plastique.

Ben Jordan, « Senior Director of Environmental Policy chez Coca-Cola » :

« Les bénéfices du plastique étaient encore trop importants pour pouvoir l’abandonner purement et simplement. « La frontière est mince, dans le débat public, entre l’abandon du plastique et la fin de la pollution plastique. De nombreuses personnes voudraient que le plastique disparaisse. On sait bien que ça n’arrivera pas. Le plastique a de nombreux avantages, et nous allons encore l’utiliser pendant des années. Mais il faut absolument venir à bout de la pollution plastique. »

Pour la troisième année consécutive, ces trois sociétés Coca-Cola, Pepsi et Nestlé sont celles qui polluent le plus par le plastique, selon ce rapport. elles comptaient pourtant, en 2018, parmi les trois signataires du New Plastics Economy Global Commitment, un accord porté par la Fondation Ellen MacArthur pour obtenir des engagements quant à une réduction de l'utilisation du plastique.

Les entreprises les plus polluantes échouent non seulement à remplir leurs engagements déjà faibles, mais s'appuient de plus en plus sur le greenwashing pour produire un mirage de durabilité", assène Break Free From Plastic. greenwashing : une image de responsabilité écologique trompeuse.
Entre 2018 et 2019, Coca-Cola, Pepsi et Nestlé n'ont baissé leur utilisation du plastique que de 0,1%, selon la Fondation Ellen MacArthur - très loin des engagements pris.

Hydrocarbures :

Pourquoi les états ne font rien ? la réponse est simple : Coût du pétrole brut + coût du transport et de la distribution + marge de raffinage = prix de l'essence hors taxe = 0,64 €/L (soit un peu moins de 43 % du prix). A quoi s'ajoutent les taxes (TICPE + TVA) = 0,64 + 0,86 = 1,50 €/L (prix de l'essence TTC).

Prenons l’état française qui taxe 57% soit 0.86€ environs sur le litre de pétrole, les taxe sont plus cher que la valeur du produit en lui-même !

Pourquoi les états ne font ils rien ? la réponse est simple  : 0.86€ de taxe sur le litre de pétrole !

  • Coût du pétrole brut + coût du transport et de la distribution + marge de raffinage = prix de l'essence hors taxe = 0,64 €/L (soit un peu moins de 43 % du prix). A quoi s'ajoutent les taxes (TICPE + TVA) = 0,64 + 0,86 = 1,50 €/L (prix de l'essence TTC).
  • Le rendement du pétrole est telle que les etats irons just qu a sont épuisement dans une calcule dégressif de repartissions sur les besoins les plus rentable.
  • Le parc automobile mondial est estimé officiellement en 2007 à 1.031.284.909 véhicules